Cours, ateliers, stages Espace membre
3000 ans de tradition taoïste appliquée au monde moderne

Bénéfices du Qi Gong

Découvrez les bénéfices du Qi Gong recensé par 67 études scientifiques.

Combinant les résultats de 77 articles scientifiques, une macro-étude a exploré les bénéfices supposés du Qi Gong et du Tai Chi (le Tai Chi Chuan y figure car il est aujourd’hui davantage enseigné en tant que gymnastique à vocation de santé que comme une boxe). Ces 77 articles couvrent 67 études, faisant appel à un panel de 6410 participants originaires de 13 pays différents.
Les études consistaient à comparer des groupes de pratiquants de Qi Gong et de Tai Chi à des groupes “tests” de non pratiquants, ou de pratiquants de gymnastique.

Ainsi, 163 effets physiologiques et psychologiques de la pratique du Qi Gong et du Tai Chi ont pu être déterminés et regroupés dans les catégories suivantes:

  • densité osseuse
  • effets cardio-pulmonaires
  • fonctions physiques
  • chutes et équilibre
  • qualité de vie
  • effets psychologiques
pratiquant de qi gong

Densité osseuse

4 études totalisant 427 participants ont montré que la perte de densité osseuse était retardée, et que le nombre de fractures était inférieur chez les femmes ménauposées pratiquant le Qi Gong.

Effets cardio-pulmonaires

19 études rapportent des effets cardio-pulmonaires positifs, avec réduction de la pression artérielle. Les marqueurs biologiques du coeur, même chez des participants atteint de certaines maladies cardiaques chroniques, se sont améliorés. Des tests réalisés sur des marches de 6 minutes ont aussi montré des effets positifs, y compris sur des personnes ayant eu une attaque cardiaque. De même, la VO2 max a augmenté. NB : la VO2 max est le volume maximum d'oxygène prélevé par l'organisme dans les poumons pendant l'effort

Fonctions physiques

16 études ont abordé le déclin physique lié à l’âge sur une population âgée de plus de 55 ans souffrant de douleurs récurrentes : arthrose, douleurs dans le cou, fibromyalgie… avec des résultats similaires aux traitements habituels.

Chute et équilibre

24 articles évoquent les effets positifs du Qi Gong sur l’équilibre et la souplesse, même sur des personnes âgées de plus de 80 ans. Le Qi Gong obtient des effets similaires aux thérapies spéciales “anti-chutes”.

Qualité de vie

17 études s’intéressent au concept assez large qu’est la “qualité de vie”. Dans 13 d’entre elles, les participants rapportent qu’au moins un aspect (physique, social, psychologique, croyances) s’est amélioré.

Effets psychologiques

27 articles rapportent des effets psychologiques positifs sur l’anxiété, les états dépressifs, l’humeur, la peur de l‘échec, l’estime de soi.

Certaines études, dont une menée sur 88 patients pendant 16 semaines, n’ont en revanche montré aucune différence significative entre gymnastique conventionnelle et Qi Gong. Dans les deux cas, baisse de la tension artérielle, baisse du cholestérol, de l’albumine, et d’une manière plus générale, la santé, les douleurs, les états dépressifs se sont améliorés chez les deux groupes. D’autres études comparant l’aérobic et le Qi Gong ont donné des résultats similaires sur l’augmentation des capacités cardio-pulmonaires.

Peut-on pour autant en déduire que le Qi Gong n’est pas supérieur à l’aérobic ou aux traitements conventionnels ?

La réponse est non, et ce pour trois raisons.

D’abord, il convient de souligner que, si certaines études démontrent une similitude des résultats entre Qi Gong et méthodes dites “conventionnelles”, le Qi Gong cumule les résultats positifs dans toutes les catégories (ce qui n’est pas le cas pour la gymnastique). Finalement, on pourrait comparer le Qi Gong, par les bénéfices qu’il apporte, à la pratique combinée de la marche, du soulevé de poids léger, de l’aérobic, des exercices respiratoires, etc.

La seconde raison est plus profonde. Ces études font référence au premier niveau du travail de l‘Homme, à savoir ce que nous nommons le Wai Gong. Or, il s’agit seulement de l’aspect physique du Qi Gong. Ces études ne prennent pas en compte le travail plus subtil du Nei Gong. Je pourrais dire que si le professeur se limite à faire pratiquer du Wai Gong à ses élèves, ceux-ci pourraient aussi bien se rendre dans un cours de gymnastique, yoga ou pilates. Ce travail subtil du Nei Gong est celui qui va amener vers l’apaisement de l’esprit, la compréhension des mécanismes émotionnels, et qui est un pont vers la méditation (dont les effets bénéfiques feront l’objet d’un article à part entière).

Enfin, précisons également que les participants de ces études étaient tous malades, voire très malades, et d’autres très âgés. Malheureusement, aucune de ces études ne met en évidence le bénéfice de pratiquer le Qi Gong sur plusieurs années et d’entretenir ainsi son corps en bon état. Si le corps médical s’intéresse à cette pratique comme à un traitement de récupération après une maladie, il est raisonnable de voir en sa pratique régulière une assurance pour un futur en bonne santé.

Regardez autour de vous les personnes âgées, ou celles qui, à peine entrées dans la quarantaine, se plaignent sans cesse de nombreux maux qui leur gâchent l’existence.
Que diriez-vous, si vous pouviez vieillir sans douleur incapacitante, sans difficultés à marcher, à voyager? Que diriez-vous de rester indépendant, et de vieillir tout en continuant à prendre du plaisir dans la vie ?

Vous avez besoin de renseignements supplémentaires ?

Les bénéfices
de la pratique
Les bénéfices
de la méditation

Les offres de cours et d'atelier

Les cours hebdomadaires
à Sallenoves (74270)
Les journées de pratique
à Tourrettes (83440)
Home Tao
en Haute-savoie et à Genève